Beautiful garden and culture in Okayama

Une belle matinée annoncée, je m'oriente à 10h du matin vers le grand jardin d'Okayama, un des trois plus beaux du Japon (j'ai déjà vu celui de Kanagawa l'année dernière) : le Korakuen.

Sa beauté réside dans les aménagements autour de plusieurs étangs. Le promeneur peut ainsi s'installer dans un endroit agréable pour apprécier l'eau, les carpes, les herbes et arbustes. Plusieurs parties du jardin sont consacrées aux plantations de saisons. Ainsi au printemps, on peut admirer les cerisiers en fleur au sud du jardin ; les érables rouges en automne sont regroupés un peu avant mais aussi disséminés un peu partout dans ce jardin qui est sommes toutes assez grand (l'entrée est payante : 400 yens soit 3,5 euros environ).

A beautiful morning announced, I go at 10am to the big garden of Okayama, one of the three most beautiful in Japan (I already saw that of Kanagawa last year) : the Korakuen.

Its beauty lies in the facilities around several ponds. The walker can settle in a pleasant place to appreciate water, carp, grasses and shrubs. Several parts of the garden are devoted to seasonal planting. In the spring, we can admire the cherry blossoms in the south of the garden; the red maples in autumn are grouped a little before but also scattered all over the garden which are all large enough (the entrance fee : 400 yen or 3.5 euros).

 

Je suis arrivé un peu tard (le jardin ouvre à 7h) mais mon but est de prendre de belles photos d'érables rougeoyants et de ginkos. J'ai réussi à prendre des sympas :

I arrived a little late (the garden opens at 7am) but my goal is to take beautiful pictures of glowing maples and ginkos. I managed to get nice :

Si j'ai réussi à faire ces photos, ce n'est pas sans mal. Car un tel jardin attire forcément la masse des touristes et en l'occurrence des coréens qui viennent en car. L'ambiance n'est pas celle qu'on pourrait attendre (calme, volupté, méditation, voire sieste au soleil...). C'est plutôt celà en réalité :

I arrived a little late (the garden opens at 7am) but my goal is to take beautiful pictures of glowing maples and ginkos. I managed to get nice :

J'ai pris sur moi pendant trois heures. L'heure du déjeuner a permis de faire un peu de vide. Je suis ensuite allé à quelques centaines de mètres visiter le Musée Yumeji Arts. C'est un tout petit musée dédié aux oeuvres dessinées ou peintes par un célèbre poète japonais : Yumeji Takehisa (début 20ième siècle, né à Okayama). Si ces poèmes sont très connus au Japon, il est considéré pour ces dessins comme étant le "Toulouse Lautrec" japonais. Il n'y avait pas beaucoup d'oeuvres à voir, mais certaines d'entre-elles étaient vraiment belles. Les plus réputées sont des portraits ou des scènes de femmes. Je n'ai pas eu le droit de faire de photos, je vous mets donc des exemples trouvés sur internet :

I took on myself for three hours. Lunch time has made a bit of a vacuum. I then went a few hundred meters to visit the Yumeji Arts Museum. It is a very small museum dedicated to works drawn or painted by a famous Japanese poet : Yumeji Takehisa (early 20th century, born in Okayama). If these poems are well known in Japan, it is considered for these drawings as the "Toulouse Lautrec" Japanese. There were not many works to see, but some of them were really beautiful. The most famous are portraits or scenes of women. I did not have the right to take pictures, so I put some examples found on the internet :

J'en ai profité d'ailleurs pour déjeuner (tardivement, mais "maman" m'a dit que ce n'est pas bien de sauter les repas) au café des arts du Musée, qui était très sympa pour son ambiance, sa déco avec les oeuvres de l'artiste et un menu sympa (à la japonaise) : riz au curry et boeuf wagyu, roulé à la pêche, le tout service dans une belle vaisselle.

I took advantage of it for lunch (belatedly, but "mom" told me it's not good to skip meals) at the museum's arts café, which was very nice for its atmosphere, its decor with the works of the artist and a nice menu (Japanese style): curry rice and wagyu beef, rolled with peach, all served in a beautiful tableware.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Noémi (vendredi, 17 novembre 2017 11:20)

    Magnifiques couleurs (jardins et tableaux) !
    A Strasbourg : nuances de gris...

  • #2

    Agnès (lundi, 20 novembre 2017 09:58)

    j'en suis presque jalouse de ce beau ciel bleu !