Become an Ama in Toba

I had the chance to visit Toba, in Mie Prefecture, Japan. This place has attracted my curiosity because it's in this town that a Japanese has discovered how to raise pearl oysters. Previously, only wild oysters were caught, including women called Ama. They fished in a white outfit and apnea. Their number was important, but with the industrial breeding of oysters, they are only a few dozen. They still continue to fish shellfish that they sell on the port.

The report that I propose to discover introduces you to one of these fishermen, who was a photographer in Tokyo, and who has since discovered the link that unites her with nature.

 

J'ai eu la chance de visiter Toba, dans la préfecture de Mie au Japon. C'est endroit qui a attiré ma curiosité car c'est dans cette ville qu'un japonais a découvert comment élever des huîtres perlières. Auparavant, seules les huîtres sauvages étaient pêchées, et notamment par des femmes appelées Ama. Elles pêchaient dans une tenue blanche et en apnée. Leur nombre était important, mais avec l'élevage industriel et mondial des huîtres, elles ne sont plus que quelques dizaines. Elles continuent malgré tout de pêcher des coquillages qu'elles vendent ensuite sur le port.

Le reportage que je vous propose de découvrir vous présente l'une de ces pêcheuse, qui était auparavant photographe à Tokyo, et qui a depuis découvert le lien qui l'unit avec la nature.