Tokyo dans les années 1910 à 1920

Si vous allez au Japon, il faut découvrir Tokyo. C'est une ville immense, une mégapole de plus de 13 millions d'habitants qui ne s'arrête pas de vivre. Vous pouvez y découvrir différents quartiers (Asakusa, Shinjuku, Ginza...) et y faire votre shopping, vous distraire, visiter. C'est une ville moderne où les gratte-ciels sont légions, quelques temples et vestiges historiques demeurent.

 

La visite se fait donc de manière différente par rapport à des villes comme Paris, Rome, Vienne ou Prague, où l'on peut admirer de nombreuses traces de l'histoire. Nombreux sont les bâtiments et monuments historiques, Rome en est la meilleure illustration. C'est une des raisons d'ailleurs pour laquelle les japonais aiment tant la France et l'Italie.

 

Et donc, lorsque nous sommes à Tokyo, nous ne pouvons découvrir ce passé aussi facilement. La raison en est principalement que le pays étant sujet à de nombreux tremblements de terre et autres séismes, le plus important pour les japonais est de garder leurs traditions plutôt que leur histoire. Ainsi, les temples sont conçus pour être reconstruits à l'identique assez régulièrement (les temples d'Ise sont par exemple reconstruits tous les 20 ans). Par ailleurs, pour résister aux tremblements de terre, les construction devaient être souples et donc en bois. Beaucoup de construction ont alors disparu du fait des incendies. Ce fût le cas à Tokyo en 1923 avec de gigantesques incendies provoqués par un tremblement de terre qui fît plus de 100 000 morts.

 

Dans la vidéo ci-dessous, il est vous est offert de découvrir le Tokyo des années 1910 et suivantes. C'est la période Meiji, déjà ancienne à l'époque (elle a débuté en 1868) : les japonais sont habillés de manières traditionnelle, c'est à dire en yukata. Cependant, la mode occidentale commence à se répandre, et on peut découvrir certains uniformes d'écoliers occidentaux.

Il semblerait que ce film ait été tourné à l'époque dans le quartier d'Asakusa. On peut constater que les choses ont bien changé depuis, c'est impressionnant l'évolution constatée depuis 100 ans.

Écrire commentaire

Commentaires: 0